La Masseria

Chambres

Produits

Services

Itinéraires

La masseria didactique

Réserve

Location


  
Les origines de cette Masseria, placée sur le territoire d’Ostuni,
presque à la frontière de Martina, remontent à il y a presque trois siècles, quand, aux alentours de 1718, l’on concéda la formation d’un appui de la Masseria, c’est-à-dire un premier noyau agro-pastoral limité, étendu sur 3 ‘tomolo’.
La zone faisait partie, depuis le Moyen-âge, d’un vaste fief ecclésiastique, appartenant d’abord à un couvent bénédictin et ensuite à un ordre monastique-chevaleresque.
Il s’agit en effet de l’Abbaye de San Salvatore di Pecorara, c’est-à-dire du Monastère et de l’église rurale homonymes, (à la fin du dix-huitième siècle il en restait encore des ruines) dont on connaît l’existence depuis 1120 et dont nous avons les parchemins datés de 1206 à 1304, contenant les noms de trois abbés bénédictions, assujettie à l’évêque de Ostuni, et qui avait en dotation un patrimoine foncier consistant.
Le fief de San Salvatore fut appelé pendant le XVIIIème siècle la Défense de San Salvatore, à une date imprécisée il passa en possession de l’Ordre de San Giovanni di Gerusalemme, (appelé Ordre des Chevaliers de Malte depuis 1530).
Pendant le cours du dix-huitième siècle, le propriétaire préféra céder des parties du fief en bail à des privés, afin d’augmenter les rentes, en encaissant le dixième des récoltes produites, et ceci jusqu’à l’abolition du féodalisme et des organismes ecclésiastiques (1806-1809).
Dans le fief de San Salvatore, étendu sur 2449 tomoli, égal à 2085 hectares, comme méthode de mesure de 1797, l’on forma 25 masserie, principalement possédées par des habitants de Martina.
Une de ces masseria fut la Masseria Ferro, qui était attestée au Magnifique Domenico Goffredo dit Ferro dont dérive l’actuel toponyme avec une extension de 60 hectares de terrains “décimaux”.
Les décimaux étaient ces terrains sur lesquels l’organisme concessionnaire retirait la dixième partie des récoltes.
Successivement, suite au mariage en 1797 de Donna Teresa Goffredo di Donato Antonio et de Don Francesco Lella di Bonaventura, la Masseria devint propriété de la famille Lella.
Le fils Donato Lella fit édifier, à côté des corps primitifs des fabrications du dix-huitième siècle, une maison de maître confortable datée de 1854, comme indiqué sur la grande porte, avec une chapelle adjacente dédiée à la Madonna delle Grazie.
Elle est actuellement en possession de la famille Lella
 
  Pourquoi faire un arrêt àt Ferri>
L’Histoire >>
Elevages >>
Promenades dans les bois >>
Enotourisme>>
...Ils ont parlé de nous >>

-----------------------

      Découvre
Les Trulli >>
Les Masserie >>

 

Contatto Email info@masseriaferri.com